Cœur et diabète, adoptez le réflexe eau !

Cœur et diabète, adoptez le réflexe eau !

Un enjeu de santé publique majeur

Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde. Environ 20 millions de Français sont concernés par les risques cardiovasculaires.

Le diabète a enregistré une très forte croissance en 2009 avec 240 millions de diabétiques dans le monde.

Une tendance de la maladie suggère qu’il y aura plus de 380 millions de diabétiques en 2025. En France, on compte aujourd’hui plus de 3 millions de personnes atteintes de diabète3, dont 2 millions de diabète de type 24.

Le diabète de type 2 est caractérisé par un excès de glucose dans le sang et est étroitement liée à notre mode de vie. Le diabète de type 2 est une maladie que l’on retrouve chez les adultes en général, mais elle touche de plus en plus d’enfants et de jeunes.

Le syndrome métabolique

Les experts de l’ICCR* ont montré que le risque de maladie cardiovasculaire et de diabète sont plus importants chez les personnes ayant un tour de taille important (supérieur à 102 cm chez l’homme et 88 cm chez la femme), et en particulier celles présentant un déséquilibre métabolique tel qu’une teneur élevée en graisses dans le sang (triglycérides, cholestérol).

Cette combinaison peut signifier la présence d’un syndrome appelé syndrome métabolique. Celui-ci peut être facilement détecté par les médecins lors d’une consultation.

Nous devons porter une attention particulière à la graisse “viscérale”, qui se trouve autour du ventre, car elle est responsable de l’augmentation progressive de notre tour de taille.

Les experts  de l’ICCR ont démontré que plus le tour de taille était élevé, plus les risques de maladies cardiovasculaires et de diabète augmentaient.

*L’ICCR est une organisation académique internationale et multidisciplinaire sur les risques cardiométaboliques. Son objectif est de promouvoir la recherche scientifique sur la prévention, l’évaluation et la gestion des personnes ayant un fort risque de développer une maladie cardiométabolique.

Quels sont mes facteurs de risques ?

Avez-vous de l’hypertension ?

L’hypertension artérielle est silencieuse et fatigue votre cœur à long terme. Il est important que vous contrôliez régulièrement votre tension artérielle.

Fumez-vous ?

On le répète souvent mais ce n’est pas suffisant, le tabac multiplie par 2 le risque d’infarctus pour une consommation de 10 cigarettes par jour et par 3 si la consommation atteint 20 cigarettes.

Cigarette

Etes-vous diabétique ou avez vous des personnes diabétiques dans votre famille ?

Vous pouvez connaître le taux de glucose dans votre sang grâce à un simple test sanguin. Aujourd’hui, on estime que 600 000 Français ne savent pas qu’ils sont diabétiques.

Avez-vous un tour de taille supérieur à 88 cm si vous êtes une femme ou 102 cm si vous êtes un homme ?

Un tour de taille supérieur à 102 cm chez l’homme ou supérieur à 88 cm chez la femme et un taux élevé de graisses dans le sang (triglycérides, cholestérol) sont les critères de reconnaissance du syndrome métabolique.

Les patients atteints du syndrome métabolique sont 2 fois plus susceptibles de développer une maladie cardiovasculaire et 3 à 5 fois plus susceptibles de développer un diabète. Votre médecin peut identifier rapidement et facilement le syndrome métabolique. N’hésitez pas à le consulter de manière préventive.

Mesure du tour de taille

Avez-vous un taux élevé de graisses dans le sang (cholestérol, triglycérides) ?

30% des Français sont concernés par l’excès de cholestérol. Quand le « mauvais » cholestérol (LDL) est trop élevé, il s’accumule progressivement sur les parois des artères, ce qui est responsable des maladies cardiovasculaires.

Dans le contexte de la prévention de l’obésité et des maladies cardiovasculaires, des anomalies du taux sanguin telles qu’un excès de «mauvais» cholestérol ou de triglycérides, ou de faibles taux de «bon» cholestérol (HDL) doivent être envisagées. Un simple test sanguin sur ordonnance de votre médecin vérifiera ces valeurs.

Pratiquez-vous une activité physique régulière ?

Le programme national de réduction des risques cardiovasculaires1 recommande de pratiquer au minimum 30 minutes (par exemple 2 x 15 minutes ou 3 x 10 minutes) d’exercice physique d’intensité modérée tous les jours (marche, natation, vélo, etc.).

Sport en famille

Quelle quantité d’eau buvez-vous dans la journée ? Consommez-vous régulièrement des boissons gazeuses sucrées ?

L’eau ne fournit pas de calories et est l’alliée de choix pour vous garder hydraté lorsque vous souhaitez gérer votre poids. Remplacer un grand verre (250 ml) de soda sucré par de l’eau est un geste quotidien simple que vous pouvez utiliser pour contrôler votre apport énergétique. Par conséquent, l’eau est la boisson a préférer comme première source de liquide. Il est recommandé de boire au moins 1,5 litre d’eau*.

* Pour un adulte sédentaire vivant en climat tempéré

Facteurs de risque des maladies cardiovasculaires sur lesquels nous ne pouvons pas agir :

  • Hérédité : Le risque de développer des maladies cardiovasculaires augmente dès que l’un des membres de la famille en souffre précocement (avant l’âge de 50 ans).

  • Sexe : les hommes sont plus concernés par les maladies cardiovasculaires que les femmes non ménopausées.

  • Age : après 60 ans, les femmes ménopausées rattrapent les hommes et la fréquence des accidents cardiovasculaires féminins augmente.

Si vous êtes concerné(e) par au moins un de ces facteurs de risque, n’hésitez pas à
consulter votre médecin pour un éventuel dépistage.

 

Une bonne hydratation est au cœur d’un mode de vie sain

Une façon de réduire votre risque de maladies cardiovasculaires et de diabète consiste simplement à adopter de bonnes habitudes alimentaires et à faire de l’activité physique.

Parmi ces bonnes habitudes, l’American Heart Association a récemment recommandé de réduire drastiquement la quantité de sucre ajouté dans l’alimentation quotidienne, afin de contrôler le poids et de réduire le risque de maladies cardiovasculaires. La recommandation quotidienne est de n’apporter pas plus de 100 calories de sucres ajoutés par jour pour les femmes ou 150 calories pour les hommes.

Les experts ont mis en évidence* que la consommation d’au moins une boisson gazeuse sucrée par jour était fortement associée à l’augmentation du risque de développement du syndrome métabolique. Il devient alors évident que de bonnes habitudes alimentaires passent par le contrôle de la quantité de sucres ajoutés qui proviennent de ce que nous mangeons et de ce que nous buvons.

*Etude menée aux Etats-Unis de 1948 jusqu’à nos jours, sur plusieurs milliers de patient.

Un geste simple est de remplacer des boissons gazeuses sucrées par de l’eau, ce qui permet de contrôler son apport énergétique :

  • L’eau n’apporte aucune calorie et est le partenaire de choix pour s’hydrater lorsque l’on veut contrôler son poids.

  • L’eau est le seul liquide de notre alimentation réellement indispensable pour notre corps. Il est conseillé d’en boire 1,5 litre** par jour pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme.

  • L’eau est aussi un véritable allié quand on pratique une activité physique. Il faut alors boire plus avant, pendant et après l’effort physique.

Il est donc important de privilégier l’eau comme première source d’hydratation. N’hésitez pas à boire de l’eau tout au long de la journée.