Médicaments à la maison : Les 7 règles de bon usage

Médicaments à la maison : Les 7 règles de bon usage

Les médicaments ne doivent pas être conservés ou utilisés n’importe comment. Afin d’éviter les accidents médicamenteux et la pollution de l’environnement, il est important de suivre des règles simples de bon usage.

Règle n°1 / Conservez vos médicaments dans une armoire à pharmacie ou un endroit unique de la maison, hors de portée des enfants.

Les médicaments doivent être à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur. Dans l’idéal, il est conseillé de les conserver dans une armoire à pharmacie placée en hauteur et fermée à clé. Sinon un endroit unique et inaccessible aux enfants peut faire l’affaire. Certains médicaments comme les vaccins ou l’insuline, doivent être placés au réfrigérateur.

Règle n°2 / Gardez vos médicaments dans leur boîte d’origine avec leur notice

La boîte permet d’identifier facilement le médicament, sa protection et sa date de péremption. La notice apporte des informations importantes sur sa sécurité d’emploi et son bon usage. Il est aussi conseillé de séparer les médicaments pour adultes et pour enfants, dans le but de limiter les erreurs de confusion.

Règle n°3 / Ne gardez pas inutilement tous les médicaments à la maison

Les médicaments sont prescrits ou conseillés pour un traitement bien précis et une durée déterminée. Vous pouvez le noter sur la boîte si vous avez peur de l’oublier ! Certains médicaments comme les antibiotiques, ne doivent pas être repris sans avis médical. Donc quand votre traitement est terminé, il vaut mieux les rapporter à votre pharmacien pour les faire recycler.

Nous proposons ce service et si vous avez la moindre question sur le sujet, vous pouvez nous contacter. Vous pouvez aussi vérifier que votre médicament est recyclable en faisant une recherche sur le site de l’organisme Cyclamed.

Règle n°4 / Vérifiez la date de péremption

Il est important de faire occasionnellement le tri dans son armoire à pharmacie (au moins une fois par an) pour détecter les médicaments périmés. N’utilisez pas un médicament au-delà de la date de péremption, indiquée sur la boîte et sur les plaquettes des comprimés. Dès qu’ils sont ouverts, les collyres, les sirops, mais aussi les solutions buvables, ne se conservent que peu de temps (consultez la notice).

Règle n°5 / Ne faites pas d’automédication

Il ne faut pas reprendre automatiquement un médicament, même si on a l’habitude de l’utiliser. Pensez à vérifier que votre situation n’a pas changé (état de santé, grossesse, autre traitement en cours.). De plus, si vos symptômes se reviennent fréquemment, il se peut que le traitement ne soit plus adapté. Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter votre médecin ou à demander conseil à votre pharmacien.

Règle n°6 / Ne donnez pas vos médicaments à d’autres personnes

Les médicaments vous ont été prescrits ou conseillés dans une situation bien précise. Ils peuvent se révéler inutiles ou dangereux dans un autre cas ou pour une autre personne. Notez aussi que les embouts de pulvérisateur pour le nez ou la gorge ne doivent pas être partagés, ils sont personnels.

Règle n°7 / Ne jetez pas les médicaments à la poubelle ou dans les toilettes

Les médicaments peuvent polluer les sols et les rivières, car ils contiennent des principes actifs. Nous vous conseillons de rapporter à votre pharmacien, les médicaments non utilisés, périmés ou dont l’aspect a changé, après avoir jeté boîtes et notices dans votre poubelle “papiers”. En agissant ainsi, vous contribuerez à la protection de l’environnement et au bien commun.

En cas de doute, n’hésitez pas à nous interroger, nous pourrons vous conseiller sur le bon usage de vos médicaments.